13.2 C
New York
29 février 2024
Politique

UN COUP D’ETAT QUE TOUS LES PRÉSIDENTS AIMERAIENT VIVRE

Le président déchu du Gabon, Ali Ben Bongo, est « libre de ses mouvements » et « peut se rendre, partout où bon lui semble », a annoncé à l’antenne de la télévision nationale le colonel Ulrich Manfoumbi Manfoumbi en lisant un communiqué « signé » le 6 septembre 2023 par le général Oligui, Président de la transition.

Le désormais Ex-Président du Gabon Ali Bongo ONDIBA reçoit même déjà des visites officielles chez lui. Il continue d’ailleurs à accorder des audiences, à l’instar de celle de l’après midi du 06 Septembre 2023 dans son domicile privé de son excellence le Président du comité de transition pour la restauration des institutions Abdou ABARI.

Suivez le reportage:

Quel Président en exercice ne souhaiterait pas être renversé et traité de la sorte? 

Tout le monde n’est pas BRICE OLIGUI NGEMA

Il faut rappeler que Ali Bongo, au pouvoir depuis 14 ans, successeur de son père Feu Omar BONGO était en « résidence surveillée » depuis le « coup d’État » militaire du 30 août, mené sans effusion de sang moins d’une heure après que son camp eut proclamé sa réélection dans un scrutin qualifié de frauduleux par les putschistes.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Telegram pour suivre l’actualité africaine

Cliquez ici:https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android http://bit.ly/lacemac

Pour iOS: https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

Plus d'articles dans le flux

Tchad : adoption d’un projet de loi électoral pour l’organisation du référendum constitutionnel

LA RÉDACTION

Tchad : les manifestations ont fait 50 morts, selon le gouvernement

LA RÉDACTION

Armée : Paul Biya promeut des personnels Officiers d’Active des Forces de Défense aux grades supérieurs (décret)

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire