22.3 C
New York
23 mai 2024
Entrepreneuriat

SEPTIÈME RÉUNION DU COMITÉ TECHNIQUE CHARGÉ DU SUIVI, DE LA MOBILISATION DES RESSOURCES ET DE LA MISE EN ŒUVRE DES PROJETS INTÉGRATIFS PRIORITAIRES DE LA CEMAC.

Ce lundi 25 septembre dernier, a débuté dans la ville de Brazzaville, en République du Congo, la septième réunion du Comité Technique chargé du suivi, de la mobilisation des ressources et du lancement des projets. Projets intégrateurs prioritaires de la CEMAC, il s’agira fermé vendredi prochain, le 29 septembre 2023.

Lire aussi: https://lacemac.info/crypto-monnaie-en-afrique-experimentation-opportunites-et-challenge-la-beac-fait-retro-pedalage/
Cette réunion est marquée par la participation d’une délégation du Ministère du Plan et de la Diversification Economique, présidée par l’Hon. M. Juan Pedro AKIEME NGOMO NCHAMA, Directeur général de l’économie et des comptes nationaux et point focal du programme de réformes économiques et financières de la CEMAC (PREF-CEMAC) en Guinée équatoriale ; Les points inscrits à l’ordre du jour sont : (i) examiner l’état de mise en œuvre des trois projets de restructuration en cours dans le cadre du premier programme de projets intégrateurs, (ii) faire le point sur les préparatifs de la Table Ronde sur le financement du deuxième programme de projets intégrateurs prioritaires de la CEMAC, prévu à Paris (France) les 28 et 29 novembre 2023, et (iii) finaliser les propositions à la Commission de la CEMAC pour l’application du plan d’opérationnalisation de la stratégie de substitution des importations de matières premières de la CEMAC.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Télégram pour suivre l’actualité africaine

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http://bit.ly/lacemac

Pour iOS

https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

Il convient de rappeler que cette séance s’inscrit dans le cadre de la réunion des gouverneurs et des ministres des Finances de la CEMAC, tenue à Paris le 25 avril 2023, où les ministres de l’Économie et des Finances, les présidents des Institutions régionales et les Les gouverneurs des Banques centrales ont appelé à renforcer l’intégration régionale, comme facteur de résilience et de solidarité entre les États face aux chocs exogènes, dans un contexte de risques sécuritaires, économiques, climatiques et financiers croissants, notamment à travers le financement et la mise en œuvre de Les projets d’intégration prioritaires de la CEMAC et la stratégie de diversification des économies.

Au cours des sessions, l’état des projets intégrateurs du premier et du deuxième programme sera connu; trois (3) correspondent ou sont liés à notre pays dans le premier programme. A savoir :

  • (i) La construction d’un pont sur le fleuve Ntem (y compris les liaisons routières) et la facilitation des transports et de la sécurité routière sur l’autoroute transnationale Kribi-campo-bata reliant le Cameroun et la Guinée équatoriale ;
  • (ii) La construction de l’autoroute Lolabé-Campo (39 km) entre le Cameroun et la Guinée équatoriale ; 
  • (iii) La construction de l’autoroute Kogo-Akurenam (sud-est Guinée équatoriale-Gabon) ;

De même, lors de la même réunion, sera annoncée la liste définitive des Projets Intégratifs retenus dans le deuxième programme, qui sera présentée lors d’une Table Ronde qui se tiendra à Paris les 28 et 29 novembre 2023 pour présenter ce portefeuille de projets à la communauté internationale en vue de mobiliser les ressources nécessaires pour compléter les efforts des pays de la CEMAC eux-mêmes ; En ce sens, parmi ces projets, se distinguent pour la Guinée équatoriale :

  • (i) le Projet d’interconnexion des réseaux électriques et de connexion électrique entre la Guinée équatoriale et le Gabon ; 
  • (ii) le Projet de port sec dans la Ville d’Ebibeying dans la zone des trois frontières (Cameroun-Guinée Equatoriale-Gabon) ;

Lire aussi: https://lacemac.info/la-premiere-dame-constancia-mangue-de-obiang-recoit-lambassadeur-de-la-republique-populaire-et-democratique-de-coree/

Sera enfin abordée la question de la stratégie sous-régionale de substitution des importations, qui était l’une des décisions et recommandations du Sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEMAC tenu le 18 août 2021 avec pour objectif de procéder à une véritable transformation structurelle vers l’industrialisation des économies de la CEMAC, le COPIL de la PREF-CEMAC, en sa quinzième session ordinaire du 23 décembre 2021, a sélectionné quatre matières premières (poisson, riz, viande bovine et hydrocarbures) et a chargé le Secrétariat Permanent de la PREF-CEMAC d’élaborer, en collaboration avec les États membres, la Commission de la CEMAC et la Banque Centrale, une stratégie sous-régionale de substitution des importations pour atténuer l’impact des importations de ces produits sur les réserves de change. La stratégie vise à promouvoir la production locale de ces quatre produits locaux pour couvrir les besoins du marché intérieur de la CEMAC, en réduisant les importations de ces produits. marché intérieur de la CEMAC en réduisant les importations de ces produits.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Télégram pour suivre l’actualité africaine

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http://bit.ly/lacemac

Pour iOS

https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

Gabriel Mbaga Obiang Lima Real Guinée équatoriale Ahoraeglive Africa24 TV Institut national de la statistique – Guinée équatoriale MMH G.E Global Vision

Plus d'articles dans le flux

Jamais personne n’a perdu autant d’argent qu’Elon Musk cette année

L’équipe

Palmier à huile : le Gabon récolte 157 724 tonnes de régimes au 1er trimestre 2023, en hausse de 26 %

L’équipe

Huile de palme : Le Cameroun renforce son arsenal industriel

L’équipe

Laisser un commentaire