13.2 C
New York
29 février 2024
EconomieEntrepreneuriatFinance

Tchad : la microfinance Express union bénéficie de 2 milliards FCFA de la SFI pour renforcer ses activités

Société financière

Tchad : la microfinance Express union bénéficie de 2 milliards FCFA de la SFI pour renforcer ses activités

Société financière

La Société financière internationale (SFI), filiale de la banque mondiale dédiée au financement du secteur privé, vient d’approuver un financement de 3 millions de dollars, soit environ 2 milliards de FCFA, au profit d’Express Union finance, entreprise camerounaise de microfinance contrôlée par le milliardaire Albert Kouniche.

Ce prêt, apprend-on, permettra à la filiale tchadienne de cette entreprise financière de doper ses concours financiers en faveur des PME.

Concrètement, le financement octroyé par la SFI permettra à Express Union finance de soutenir davantage le développement des PME au Tchad, pays de la Cemac dans lequel cette institution de microfinance camerounaise opère depuis l’année 2007, avec un réseau de 38 agences.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Telegram pour suivre l’actualité africaine

https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http://bit.ly/lacemac

Pour iOS

https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

C’est le 2e financement que le milliardaire camerounais Albert Kouinche décroche auprès de la SFI en l’espace d’un an. En juillet 2022, à travers la Société camerounaise d’équipement (SCE) qu’il contrôle, cet opérateur économique avait déjà obtenu de cette filiale de la banque mondiale un prêt de 2 milliards de FCFA.

Les fonds ainsi mis à la disposition de cet établissement financier permettront de doper le financement des PME camerounaises au moyen du crédit-bail.

Plus d'articles dans le flux

Centrafrique : la Cour constitutionnelle valide la nouvelle Constitution soumise au référendum

L’équipe

Gabon : lancement de la phase opérationnelle du dialogue public-privé

LA RÉDACTION

Agroalimentaire : Delifood veut investir 4 milliards FCFA pour la transformation de la tomate au Cameroun

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire