22.9 C
New York
12 juillet 2024
Société

Inflation : Le taux le plus élevé en 27 ans atteint au Cameroun en 2022 ; voici les explications de l’INS

inflation

Inflation : Le taux le plus élevé en 27 ans atteint au Cameroun en 2022 ; voici les explications de l’INS

inflation

Le Cameroun a connu le taux d’inflation le plus élevé de ces 27 dernières années en 2022. Le taux de progression des prix des biens et services est monté à 6,3% contre 2,3% en 2021 ; 2,5% en 2020 ; 2,5% en 2019 ; 1,1% en 2018 et 0,6% en 2017.

« Selon l’Institut national de la statistique (INS), il s’agit là, du niveau général des prix le plus élevé sur les 27 dernières années (depuis 1995) après 32,5% en 1994 puis 9% un an plus tard. Il a été largement au-dessus des prévisions de 4,6% du gouvernement camerounais, de la BAD ou encore du FMI », écrit le quotidien EcoMatin.

Ce niveau record d’inflation, l’INS l’explique entre autres, par la hausse des prix des produits alimentaires (+12,9%) et des prix et services de restaurants (+6,3%). Sur le marché camerounais, en effet, les produits de première nécessité dont les prix ont flambé sont les huiles et graisses (27,0%).
Sont concernés également, les pains et céréales (farine de blé, farine de maïs, farine de mil, farine pâtissière etc.) de 16,3%, les poissons et fruits de mer (14,4%), les viandes (12,2%), les laits, fromages et œufs (10,7%) et les légumes (7,6%), détaille EcoMatin.

Production nationale

La situation aurait été tout autre si la production nationale était à la hauteur des besoins. Le Cameroun reste par exemple dépendant en matière de consommation du riz, banane, poisson. La production locale affiche des gaps importants compensés par les importations. Le gouvernement a pris la question au sérieux et multiplie les investissements.

L’inflation des produits locaux, en 2022, s’élève à 6,4% et contribue à hauteur de 5 points du taux global, indique EcoMatin, citant « L’évolution de l’inflation au cours de l’année 2022 » de l’INS. Le statisticien national écrit que « La tendance à la hausse des prix des produits alimentaires au Cameroun reste en phase avec la variation de l’indice FAO des prix des produits alimentaires, qui suit l’évolution mensuelle des cours internationaux des produits alimentaires de base les plus couramment échangés. Cet indice FAO a en effet augmenté de 14,3% en 2022, sous l’effet de la hausse des prix des huiles végétales, des céréales et des produits laitiers ».

Il précise, par ailleurs, que « les conditions météorologiques défavorables qui entrainent l’augmentation de mauvaises récoltes, la perte de bétail, la dégradation des pâturages et le tarissement des points d’abreuvement, et les disponibilités réduites en produits halieutiques, aquacoles et forestiers » constituent également les entraves à une production nationale suffisante.

Sans oublier, bien sûr, la question de la crise sécuritaire (Nord-Ouest et Sud-Ouest) qui empêche « la production et l’acheminement des produits agricoles » et « les pratiques spéculatives de certains commerçants ainsi que la dégradation des axes routiers ou ferroviaires qui mènent vers bassins agricoles ».

Conjoncture internationale

Parmi les facteurs exogènes justificatifs de ce taux d’inflation historique au Cameroun, figure aussi la conjoncture internationale. Même si « l’inflation des produits importés a été moins prononcée », elle a atteint 5% et a contribué à 1,3 point du taux global (6,3%), souligne le journal spécialisé de l’actualité économique.

Tout comme le pays de Paul Biya, le monde vit les effets négatifs de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, avec la hausse généralisée des prix des produits énergétiques, des matières premières (due à la perte de la valeur du FCFA face au Dollar), la flambée des prix des intrants agricoles, explique EcoMatin. Ainsi, l’INS prévoit que la barre sera maintenue au-dessus de 6% en 2023 du fait de la hausse des prix des carburants.

Plus d'articles dans le flux

Santé : rupture d’antirétroviraux, détresse dans le rang des Pvvih centrafricains d’Obo

LA RÉDACTION

RFI ET JEUNE AFRIQUE EN DIVAGATION EN AFRIQUE  : PIRE QUE DES MOUTONS SANS REPÈRES

LA RÉDACTION

Le Cameroun enregistre un record de vaccinations contre le choléra

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire