24.4 C
New York
13 juin 2024
Société

Guinée Équatoriale: Réunion du conseil d’administration de la FCMNO

Un plus grand engagement et un esprit fondateur envers tous ceux qui exercent des fonctions au sein de la (Fondation Constancia Mangue Nsue Okomo), c’est ce que Mme Constancia Mangue de Obiang a demandé à ses collaborateurs aujourd’hui, 10 octobre, en tant que fondatrice de la Fondation Constancia Mangue Nsue Okomo (FCMNO), lors d’une réunion tenue dans la ville de Bata.

Lire aussi: https://lacemac.info/le-pdge-assiste-au-iv-congres-extraordinaire-du-parti-de-la-justice-et-du-developpement-de-turquie/

En 2023, la Fondation Constancia Mangue Nsue Okomo a achevé trois années de sa création et au service de la population vulnérable en Guinée équatoriale.
Justement, comme dans toute institution, il est nécessaire d’évaluer périodiquement les actions réalisées et d’en planifier d’autres au profit de la population. C’est pour cette raison que la fondatrice de cette institution, Mme Constancia Mangue de Obiang, a présidé une réunion au siège du (FCMNO), à laquelle ont été invités plusieurs administrateurs et secrétaires généraux, en tant que structure centrale de gestion et de coordination.

Lire aussi: https://lacemac.info/le-conseil-dadministration-du-cniapge-tient-sa-deuxieme-reunion-correspondant-a-lexercice-2023/

La réunion a commencé avec la fondatrice félicitant toute l’équipe pour son engagement et son dévouement dans ce travail commencé par elle, avec l’espoir qu’il dure et puisse être apprécié par de nombreuses générations.
La réunion a servi à réorienter les activités de cette institution humanitaire ; des activités qui se limitent à trois domaines fondamentaux : éducatif, sanitaire et social ; obtenant ainsi une présence dans presque tous les endroits du pays.

L’idée de Doña Constancia Mangue de Obiang est d’œuvrer pour la pleine inclusion des groupes de personnes les plus vulnérables, à partir du principe fondamental de l’égalité des chances ; C’est pourquoi elle a demandé à ses collaborateurs une plus grande transparence en termes de gestion, en plus de les inviter à concevoir des initiatives qui contribuent à rendre ce travail social plus supportable.

Dans le cadre de ses activités en cette année 2023, la Fondation Constancia Mangue Nsue Okomo a lancé plusieurs centres éducatifs : l’école Mamá Okomo, située dans la ville d’Alegre ; l’École Militarisée Général Mauro, dans le quartier de Riaba ; le centre María Mbasogo Ngui, à Ebeenuk (Mongomo) et la pose de la première pierre de CANIGE à Evinayong.

Lire aussi: https://lacemac.info/le-ministre-du-plan-et-de-la-diversification-economique-a-conduit-la-delegation-qui-a-recu-la-delegation-du-fonds-monetaire-international-fmi-en-mission-dans-le-pays/

Il a également souligné l’agrandissement de l’Hôpital Mental de Malabo, les consultations médicales gratuites au Centre de Prothèse Mongomo et à la Clinique Virgen de Guadalupe, ainsi que l’acquisition d’une propriété exclusive pour les sourds-muets et les personnes atteintes de troubles du spectre autistique. dans la ville de Bata.

Par ailleurs, le 14 octobre prochain sera inaugurée la rénovation d’une école à Corisco, un projet réalisé en collaboration avec l’un de ses donateurs.

La Fondation Constancia Mangue Nsue Okomo est née du cœur et son intérêt est d’aider les plus nécessiteux parmi les nécessiteux ; C’est ce qu’a répété son fondateur ce mardi, avec le désir le plus fervent que les administrateurs, les directeurs et les bénévoles travaillent en priorité à l’intérêt de l’institution.

Bureau de presse de la Première Dame de Guinée équatoriale

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Télégram pour suivre l’actualité africaine

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http://bit.ly/lacemac

Pour iOS

https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

Plus d'articles dans le flux

Tueries de Lemouna et Koundjili en Centrafrique : lourdes peines à l’encontre des trois accusés

LA RÉDACTION

Le Gabonais Alain Michel Massoussou porté à la tête de la Fédération interafricaine des conseillers d’assurances

Rédacteur

Cameroun – affaire Martinez Zogo : les premiers journalistes à avoir donné l’information attendus au tribunal militaire dans les prochains jours

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire