11.5 C
New York
19 avril 2024
Non classé

Centrafrique : Touadéra remet officiellement le projet de la nouvelle constitution

Faustin Archange Touadéra

Après plusieurs jours d’attente, le président de la République Faustin Archange Touadéra a présenté, ce lundi 10 juillet, à l’hémicycle de l’Assemblée nationale à Bangui, le projet de la nouvelle constitution, soumis au référendum le 30 juillet prochain. Le texte a été remis aux chefs des Institutions de la République, à la Direction nationale de campagne référendaire et aux diplomates présents.

Faustin Archange Touadéra

Cette présentation, à vingt jours du scrutin, s’est faite en présence des présidents des Institutions de la République, de plusieurs membres du gouvernement, des élus de la Nation et des diplomates accrédités en République centrafricaine. Le projet de la nouvelle constitution comprend 67 pages, dont 15 titres et 186 articles. La remise officielle de ce document permettra à la direction nationale de campagne et aux institutions républicaines de le vulgariser. Même si Faustin Archange Touadéra promet de revenir, vendredi prochain, sur les nouvelles réformes contenues dans ce document, il brosse en passant l’objectif de cette nouvelle loi fondamentale. « Les réformes briserons la tendance « . « La nouvelle République que nous sommes en train de construire aura l’ambition de créer les conditions d’une émergence plus rapide de notre société.

Les réformes énumérées dans ce projet briseront la tendance surannée à la méfiance vis-à-vis de la République centrafricaine et ouvrirons les portes de notre pays plus grandes aux investisseurs nationaux et internationaux », a fait savoir Faustin-Archange Touadéra, président de la République centrafricaine.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Telegram pour suivre l’actualité africaine

https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http://bit.ly/lacemac

Pour iOS

https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

Durant deux semaines, le gouvernement et ses alliés battront campagne sur toute l’étendue du territoire pour le « Oui ». Pour le camp du pouvoir, la bataille est déjà lancée. Engagés à atteindre les objectifs fixés « Ce projet de la nouvelle constitution reflète les aspirations profondes du peuple à la paix, à la sécurité, à la souveraineté effective, à la croissance et à l’émergence.

Monsieur le président de la République, la direction nationale de campagne que je dirige s’engage à atteindre les objectifs que vous lui avez fixés, notamment une large victoire du Oui », a fait savoir Evariste Ngamana, directeur national de campagne référendaire.

Depuis plus d’un an, ce projet de changement de la constitution a divisé la classe politique, notamment l’opposition démocratique, qui a connu des scissions en son sein. La campagne référendaire démarrera officiellement, ce 15 juillet et le vote aura lieu le 30 juillet prochain.

Plus d'articles dans le flux

Plus de 290 000 tonnes de bond production de cacao au Cameroun

L’équipe

RDC : la Chine disposée à soutenir les efforts du pays pour rétablir la paix et la sécurité sur l’ensemble du territoire

LA RÉDACTION

Gabon : le chiffre d’affaires des téléphonies mobiles chute de 2,1% au premier trimestre 2023

L’équipe

Laisser un commentaire