22.9 C
New York
12 juillet 2024
Société

Tchad : le franco-australien Jérôme Hugonnot libéré sain et sauf

Tchad : le franco-australien Jérôme Hugonnot libéré sain et sauf


Fin de détresse pour Jérôme Hugonnot. Le franco-australien enlevé le 28 octobre 2022, a été libéré des mains des ravisseurs dimanche 30 octobre, lors d’une opération spéciale à la frontière Tchad-Niger. Il aura donc passé 48heures en captivité.
L’opération de libération a été conduite par des forces spéciales françaises avec l’appui des éléments de l’armée nationale tchadienne dans l’après-midi du dimanche.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Télégram pour suivre l’actualité africaine

https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http://bit.ly/lacemac

Pour iOS:

https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

« La traque a été menée par des éléments des forces de défense et de sécurité qui ont réussi à rattraper les ravisseurs dans la localité d’Okou à la frontière Tchad-Niger. Un véhicule de marque Toyota Tundra les attendait à la frontière avec à son bord des complices présumés. Il y a eu des échanges des tirs, mais à l’heure actuelle nous n’avons aucune information sur d’éventuelles victimes de part et d’autres », décrit le site d’informations Tchad infos.

Reconnaissance

« Des moments choquants, qui prennent par surprise; avec des armes braquées sur toi à tout temps. Tu te demandes qu’est-ce qui va se passer », a confié Jérôme Hugonnot interrogé par la presse à sa descente d’avion sur la base militaire Adji Kossey de N’Djamena, en présence du ministre de la Sécurité publique, Idriss Dokony Adiker, du ministre de la Défense, Daoud Yaya Brahim, du ministre de l’Administration du territoire, Limane Mahamat et de l’ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery.

« Je savais que je suis au Tchad et je ne suis pas seul. C’était rassurant », va-t-il enfin ajouté en guise de reconnaissance pour « la bravoure des forces de défense et de sécurité tchadiennes, prêtes à se sacrifier sur n’importe quel terrain », note Tchad infos.

Jérôme Hugonnot est le gérant du parc Oryx de l’Ong Sahara conservation Fund. Il a été enlevé dans la province de Wadi Fira.

Plus d'articles dans le flux

RDC : Comment trois journalistes ont échappé de justesse à la mort à Butembo (nord-Kivu)

LA RÉDACTION

Cameroun : Oyono Bika Pierre Nolasque nommé DG de l’Imprimerie Nationale

LA RÉDACTION

Cameroun : ouverture du centre d’hémodialyse de l’hôpital régional de Ngaoundéré

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire