22.9 C
New York
12 juillet 2024
Economie

RDC : la Sino-congolaise des mines, Sicomines va décaisser 500 millions de dollars en faveur des projets d’infrastructures

RDC : la Sino-congolaise des mines, Sicomines va décaisser 500 millions de dollars en faveur des projets d’infrastructures

Les rudes négociations entamées il y a quelques mois dans le cadre du Méga-contrat minier RDC-Chine ont abouti.

La Sino-congolaise des mines (Sicomines) va décaisser 500 millions de dollars en faveur de projets d’infrastructures, annonce l’Agence de pilotage, de coordination et de suivi des conventions de collaboration signées entre la RDC et les partenaires privés (APCSC).
Dans le détail, sur les 700 millions de dollars exigés par la partie congolaise, la Siccomines va effectuer un premier versement de 500 millions de dollars. Le reste (200 millions de dollars) sera négocié.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Télégram pour suivre l’actualité africaine

https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http://bit.ly/lacemac

Pour iOS

https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

Cet accord intervient à la suite de la publication du rapport de l’Inspection générale des Finances (IGF) sur le contrat signé en 2008 entre le gouvernement et le Groupement des entreprises chinoises. Ledit rapport relève en effet un déséquilibre criard. Depuis 2008, les entreprises chinoises ont engrangé 10 milliards de dollars alors qu’elles n’ont investi que 822 millions de dollars en termes d’infrastructures en République démocratique du Congo.

Conclu avec la Chine en 2008 par l’administration de l’ancien président Joseph Kabila, le méga-contrat « ressources naturelles contre infrastructures » est un accord en vertu duquel les groupes chinois Sinohydro Corporation et China Railway Engineering Corporation ont accepté de construire des infrastructures (routes, ponts, hôpitaux, etc.) en échange d’une participation de 68 % dans la Société sino-congolaise des mines (Sicomines), une coentreprise spécialisée dans l’exploitation du cuivre et du cobalt avec la société minière publique congolaise Gécamines.

Plus d'articles dans le flux

Cemac : la demande mondiale catalyse la hausse de 1,6% des cours des produits agricoles exportés au 4e trimestre 2022

LA RÉDACTION

Tourisme : l’Agatour et le Musée national mutualisent leurs efforts pour promouvoir la destination Gabon

LA RÉDACTION

Economie mondiale : chute du Franc CFA après la parité entre l’euro et le dollar

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire