22.3 C
New York
23 mai 2024
Politique

Présidence de la CEMAC : Faustin-Archange Touadera succède officiellement à Paul Biya

Présidence de la CEMAC : Faustin-Archange Touadera succède officiellement à Paul Biya

A l’issue de la 15è conférence des chefs d’État de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (Cemac) qui s’est tenue le 17 mars dernier au Palais de l’Unité de Yaoundé, le président centrafricain Faustin-Archange Touadéra a été porté à la tête de l’institution pour un mandat de deux ans, succédant au président camerounais Paul Biya.

Conformément au principe de rotation par ordre alphabétique des postes adopté par la Cemac le 17 janvier 2010, le chef d’Etat centrafricain préside désormais la conférence des chefs d’État de la région.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Télégram pour suivre l’actualité africaine

https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http://bit.ly/lacemac

Pour iOS

https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

Durant son mandat, le nouveau président de la Cemac entend « poursuivre les réformes engagées pour le développement de la sous-région et la mise en œuvre des résolutions prises à l’issue des travaux du sommet de Yaoundé », notamment les résolutions sur les réformes économique et monétaire en rapport avec le Franc CFA. A cet effet, il a été décidé que la Banque des Etats de l’Afrique Centrale sous le leadership du président Touadéra, travaille à garantir la souveraineté économique et monétaire des Etats membres de cette communauté.
Le président sortant a transmis son mandat à son homologue centrafricain Faustin-Archange Touadéra à la fin des travaux.
La prochaine session de la Conférence des chefs d’États de la Cemac se tiendra à Bangui en Centrafrique.

Plus d'articles dans le flux

FACA au défilé militaire à Omsk ce 9 Mai 2024

RED RED

Gabon : le premier ministre décline sa feuille de route de 12 points devant l’Assemblée nationale

LA RÉDACTION

Tchad : le pays tourne progressivement dos à l’Occident

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire