5.3 C
New York
29 février 2024
Politique

Centrafrique : l’approbation du projet de nouvelle constitution ouvre la voie à un nouveau mandat pour Touadéra

Centrafrique : l’approbation du projet de nouvelle constitution ouvre la voie à un nouveau mandat pour Touadéra

Un projet de nouvelle constitution qui devrait permettre au président de la Centrafrique, Faustin-Archange Touadéra, de briguer un nouveau mandat en 2025, a été approuvé par référendum à une écrasante majorité, a annoncé l’Autorité nationale des élections (ANE) ce lundi 7 août.

Faustin-Archange Touadéra pourrait au moins briguer un troisième mandat, après la large victoire du « oui » en faveur d’un nouveau projet constitutionnel, lundi 7 août, dans le cadre d’un référendum.

Lors du scrutin du 30 juillet, les électeurs ont voté à 95,27 % en faveur du pour, et 4,73 % contre, avec une participation qui s’est établie à 61,10 %, a déclaré lundi le président de l’Autorité nationale des élections (ANE), Mathias Morouba.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Télégram pour suivre l’actualité africaine

Cliquez ici:https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http://bit.ly/lacemac

Pour iOS:

https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

Le vote, dont l’issue faisait peu de doute, avait été boycotté par les principaux partis d’opposition, organisations de la société civile et groupes armés rebelles.

Ces résultats « provisoires » doivent être entérinés par la Cour constitutionnelle, qui doit proclamer les résultats définitifs le 27 août.

Élu en 2016, Faustin-Archange Touadéra avait été réélu en 2020 à l’issue d’un scrutin perturbé par des groupes armés rebelles et entaché d’accusations de fraude.

Avec cette nouvelle loi fondamentale supprimant la limite du nombre de mandats présidentiels, et leur prolongement de cinq à sept ans, aucun obstacle n’empêche plus le chef de l’État de 66 ans de briguer la présidence une troisième fois en 2025. Réélu, il pourrait atteindre les 16 ans à la tête de ce pays de 5,4 millions d’habitants, dont le territoire est à peu près équivalent à ceux de la France et du Benelux réunis.

Plus d'articles dans le flux

Quarantième anniversaire du RDPC: le sacre du renouveau.

L’équipe

Gabon : 15 candidatures à la présidentielle 2023 avant l’ouverture des enregistrements ; Ali Bongo maintient le suspense

LA RÉDACTION

Centrafrique : le pouvoir dénonce à nouveau les tentatives de déstabilisation

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire