22.3 C
New York
23 mai 2024
Société

Cameroun : le gouvernement veut la vigilance dans les armureries pour éviter les ventes aux criminels

Paul Biya

Cameroun : le gouvernement veut la vigilance dans les armureries pour éviter les ventes aux criminels

Paul Biya

Le gouvernement camerounais a exhorté le 15 avril les armureries camerounaises à faire preuve de vigilance, à vérifier et à authentifier rigoureusement les documents des demandeurs et des détenteurs d’armes à feu et de munitions, afin de prévenir les actes criminels, a rapporté la radio publique camerounaise Crtv.

Le ministre camerounais de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji, a convoqué les propriétaires des armureries du Cameroun pour une concertation. Ces directives ont été données lors de cette réunion.

Selon le ministère, des missions de contrôle déployées en 2023 dans les 48 armureries du Cameroun, ainsi que les rapports de la police et de la gendarmerie, ont révélé de nombreux dysfonctionnements au sein de ces structures. Soulignant que les armureries étant très sensibles, M. Atanga Nji a appelé leurs propriétaires à faire montre d’une « grande méfiance en ce moment de haute technologie où les documents authentiques peuvent être reproduits avec beaucoup de facilité ».

Cette vigilance, a-t-il précisé, doit prévaloir pour que les armes ne se retrouvent pas entre les mains des criminels, terroristes ou repris de justice.

Plus d'articles dans le flux

Gabon : les magistrats en grève, s’indignent du silence du gouvernement

LA RÉDACTION

Projet d’interconnexion électrique Cameroun -Tchad : le Cameroun recrute des entreprises pour construire 514 km de lignes

LA RÉDACTION

Transformation des déchets ménagers en énergie : la Turquie accompagne les villes du Cameroun

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire