13.2 C
New York
29 février 2024
Economie

La CEMAC décroche 6 034 milliards FCFA à Paris pour le financement de 13 projets intégrateurs

La CEMAC décroche 6 034 milliards FCFA à Paris pour le financement de 13 projets intégrateurs

Réunis à Paris du 28 et 29 novembre dernier, pour convaincre les investisseurs à financier la mise en œuvre des treize projets du deuxième programme de projets intégrateurs prioritaires de la sous-région, les responsables de la Cemac ont réussi à obtenir des engagements à hauteur de 6 034,8 milliards de francs CFA, soit un taux de 104 %, un peu plus qu’escompté.

Francs succès pour la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, à la table ronde de Paris. En présence des Partenaires techniques et financiers, les investisseurs internationaux publics et privés et les bailleurs de fonds traditionnels, les membres du comité de pilotage du Programme des réformes économiques et financières de la Cemac (Pref-Cemac) ont réussi à obtenir des promesses financières de 9,2 milliards d’euros, soit 6 034,8 milliards de francs CFA, pour la mise en œuvre des treize projets du deuxième programme de projets intégrateurs prioritaires de la sous-région.

« Au regard des financements mobilisés et des engagements pris par les partenaires techniques et financiers, les investisseurs internationaux publics et privés et nos bailleurs de fonds traditionnels, cette table ronde est un réel succès : elle a eu le mérite incontestable de faire faire à la Cemac un pas en avant supplémentaire, sur la route de sa dotation en infrastructures nécessaires à son développement», s’est réjoui le ministre de l’Economie et des Finances de la République du Congo, par ailleurs président du Copil du Pref-Cemac, Jean-Baptiste Ondaye.

Sur un montant recherché de 7,3 milliards d’euros soit 4 803,031 milliards de Fcfa, les engagements financiers obtenus par la Cemac représentent un taux de souscription de 104 %. Lesdits financements viendront s’ajouter aux 1513,701 millions d’euros (992,922 milliards de Fcfa) mobilisés en amont de cette table pour le financement de ces projets, pour un coût global de financement arrêté à la somme de 8835,875 millions d’euros (5 795,954 milliards de Fcfa), lors de la 15e session ordinaire de la conférences des chefs d’État, tenue le 17 mars 2023 à Yaoundé.

Les financements mobilisés au cours de cette table ronde permettront aux pays de la zone Cemac de mettre en place les infrastructures de transport, d’électricité et de télécommunications sans lesquelles aucun décollage économique n’est envisageable, de renforcer la résilience des économies de la sous-région face aux chocs futurs, de développer les échanges intra-communautaires pour garantir la sécurité alimentaire et tirer davantage profit de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Télégram pour suivre l’actualité africaine

Cliquez ici:https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application pour Android

http: http://bit.ly/lacemaclacemac

Pour IOS : https://apps.apple.com/app/lacemac-infos/id1633092145

 

Plus d'articles dans le flux

Le Gabonais Alini Yandjangoye prend les rênes de l’Association de gestion des ports d’Afrique de l’ouest et du centre, AGPAOC

LA RÉDACTION

Transactions financières via mobile : MTN décroche son agrément d’établissement de paiement au Cameroun

LA RÉDACTION

Cameroun : l’inflation en hausse de 1,0% et 0,4% respectivement à Yaoundé et Douala

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire