22.3 C
New York
23 mai 2024
PolitiqueSociété

Centrafrique : Condamnation de Remy Ngono et Hortense Ntsana  à 2 ans d’emprisonnement et 200 000 FCFA d’amende.

Centrafrique : Condamnation de Remy Ngono et Hortense Ntsana  à 2 ans d’emprisonnement et 200 000 FCFA d’amende.

La nouvelle est tombée le 18 juillet 2022. Le tribunal de grande instance de Bangui a reconnu coupable d’offense au Chef de l’Etat, le journaliste camerounais Rémy Ngono résident en Europe et chroniqueur pour RFI. Sa peine de condamnation est de 2 ans d’emprisonnement, 200 000 FCFA d’amende, et un mandat d’arrêt international contre l’intéressé. Sa co-accusée, Sabine Hortense Ntsana,une citoyenne canadienne d’origine camerounaise a aussi écopé de la même sanction.

Cliquez sur ce lien et intégrez notre groupe Telegram pour suivre l’actualité africaine

 Cliquez ici: 👉👉👉 https://t.me/LACEMAC

Cliquez sur ce lien pour télécharger notre application 👉👉👉http://bit.ly/lacemac

Le jugement s’est passé à Bangui en audience publique sans la présence des accusés. Le Ministère de la justice centrafricaine avait porté plainte contre Rémy Ngono, suite à plusieurs vidéos que le journaliste avait publié sur les réseaux sociaux, dans lesquelles il accusait le président centrafricain de « pratiques mafieuses » et bien d’autres balivernes.

Ci-dessous l’intégralité de la décision du tribunal de grande instance de Bangui 

Plus d'articles dans le flux

Au Forum économique de Saint-Pétersbourg, Vladimir Poutine évalue la situation mondiale actuelle

L’équipe

RDC : une nouvelle attaque des Forces démocratiques alliées, ADF fait une vingtaine de morts près de Béni

LA RÉDACTION

Référendum constitutionnel au Tchad : vers une sortie de la transition ?

LA RÉDACTION

Laisser un commentaire