13.2 C
New York
29 février 2024
Politique

Centrafrique : après le référendum constitutionnel, place au bilan

Centrafrique : après le référendum constitutionnel, place au bilan


Au lendemain du référendum constitutionnel qui s’est tenu le dimanche 30 juillet dernier, l’heure est désormais au bilan. Pour l’Autorité nationale des élections, le vote s’est déroulé sans incident dans tous les bureaux de vote du pays. Le pouvoir en place se dit satisfait du scrutin.

Les Centrafricains se sont rendus, ce dimanche 30 juillet, aux urnes pour se prononcer sur le projet de la nouvelle constitution de leur pays. A en croire l’institution chargée de l’organisation des élections, le scrutin s’est déroulé sans incident majeur sur l’ensemble du territoire.

« Nous sommes entièrement satisfaits »

« De façon générale, nous sommes entièrement satisfaits ; n’eut été quelques faiblesses d’ordre organisationnel que nous avons constatées. Les gens ne se sont pas bien pris au départ et certains matériels n’étaient pas au bon endroit. Mais après, il y a eu la vitesse de croisière et nous sommes allés jusqu’au bout », a affirmé Mathias Barthélémy Morouba, président de l’Autorité nationale des élections (ANE).

Pour l’Union des forces démocratiques de l’opposition, qui soutient le projet de cette nouvelle constitution, le scrutin a été très positif.

« C’est le taux de de la victoire qu’on attend »

« Je salue les efforts fournis par l’ANE ainsi que l’engouement dans certains quartiers de Bangui. Pour moi, la journée a été positive et qualitative. Nous sommes satisfaits et nous pensons que le Oui va l’emporter. Mais, c’est le taux de de la victoire qu’on attend. L’ANE est la seule institution qui peut nous donner ce pourcentage », s’est réjoui Eddy Symphorien Kparekouti, président de l’Union des forces démocratiques de l’opposition.

Une assertion balayée par la plateforme des partis politiques centristes qui, pour sa part, estime qu’il n’y avait pas eu une forte participation des électeurs.

Plus d'articles dans le flux

Elections en Guinée équatoriale : Ce qu’en disent les observateurs internationaux de l’Ua, de la Ceea et de la Cplp

LA RÉDACTION

Gabon : Le président Ali Bongo Ondimba chez son homologue chinois ce 19 avril

LA RÉDACTION

RDC – affaire Bukanga-Lonzo : l’ancien premier ministre Matata Ponyo contraint de comparaître ce mercredi

Rédacteur

Laisser un commentaire